Partagez | 
 

 Hayden ▬ Fini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 175
Date d'inscription : 20/11/2016

MessageSujet: Hayden ▬ Fini   Dim 20 Nov - 22:02


Hayden



PRÉNOM ▬ Hayden.
ÂGE ▬ 20 ans.

NATIONALITÉ ▬ Américain.
ORIENTATION ▬ N'assume pas son homosexualité~.

RACE ▬ Hybride Samoyède.
GROUPE ▬ Hybride Docile

PARTICULARITÉ ▬ A pars qu'il n'assume pas son homosexualité, il est un peu Myope mais refuse de porter des lunettes.

Mentalité
On pourrait qualifier Hayden comme un sale cabot. À première vue, il a l'air d'être un jeune homme toujours de bonne humeur, fêtard et qui a toujours le sourire aux lèvres... C'est vrai. Quand on ne le connaît pas plus que ça, il et un jeune homme qui aime croquer la vie à pleine dents et faire ce qu'il veut quand il le veut. On peut alors dire que c'est un vrai têtu, n’aimant pas que l'on lui dicte sa vie et que l'on le contredit. Il est assez moqueur, ne se retenant pas de taquiner ou de se moquer même si ce n'est pas bien méchant. En vérité, tout cet élan de confiance et d'immoralité cache en faite un jeune homme n'ayant pas beaucoup de confiance en soit. Toujours entrain de douter, de se poser des questions. Mais ça, il n'aime pas se sentir vulnérable en face de quelqu'un et préfère alors montrer un caractère pas très agréable pour pouvoir cacher sa vraie nature.

Il aime bien la compagnie même si sur le coup il faut savoir supporter à chaque fois qu'il fait des remarques, des blagues ou qu'il taquine sans se soucier de ce pensent les personnes. Il faut savoir qu'il est facile de l’embarrasser ou le vexer mais une nouvelle fois, il essaye de le cacher même si cela est très voyant et que ça ne le rend pas plus crédible que ça. Il aime la chaleur. C'est un type qui même si il n'assume pas grand chose, il fera toujours des choses pour essayer de contourner et de ne pas avoir de remarques... Il ne peut pas cacher qu'il déteste le froid et fait tout pour avoir chaud malgré sa peau chaude.

Il apprécie plus particulièrement la chaleur humaine et n'avouera jamais préférer être dans les bras musclé d'un homme que contre la poitrine d'une femme. En parlant de son homosexualité, on devine très facilement qu'il n'assume pas son homosexualité comme de peur que l'on lui en tienne compte ou autres petites craintes qui lui trottes souvent dans la tête. Mais c'est surtout le fait qu'il est plutôt soumis et n'aime pas l'admettre, ainsi que de voir les sourires vainqueurs de ses partenaires... Mais bon... Au fond il aime ça, même si il ne le dit que très rarement à voix haute. Il veut toujours préserver un peu de sa fierté mais au final il n'est juste pas du tout logique entre ce qu'il dit et fait. Au final il est assez grognon quand on le connaît un peu mieux, et il arrive qu'il soit un peu violent dans ses propos. Il peut aussi frapper mais il ne souhaite jamais réellement faire mal... Ce qui fait qu'il est toujours dans des situations pas possibles.

On fini toujours par quand même l'apprécier, malgré qu'il donne pas sa confiance aussi facilement. Quand il s'attache réellement à quelqu'un, il devient jaloux comme un poux. Pas trop possessif, mais... On voit très bien lorsque cela lui plaît pas et qu'il commence à bouder à tout va. Globalement, c'est un jeune homme qui joue une autre personne qui n'est pas du tout ce qu'il est réellement. Il cache ce qu'il ressent et ce qu'il veut, faisant des stratagèmes pas possible pour ne pas recevoir de remarques qui le vexeraient... C'est un vrai mystère.

Morphologie
Tout d'abord, il faut savoir que le jeune homme n'est pas spécialement grand, il ne doit pas dépasser les un mètre soixante treize et son poids va très bien avec son gabarit. Il a un corps fin et élancé, mais bien sculpté. En effet, il possède une musculature bien dessiné et présente. Bien qu'il ai un peu plus de force qu'un homme lambda, il n'a pas plus de réflexe que ça, voir aucun. Mais il est du genre assez souple déjà de base... Il possède une peau clair et douce contrairement à ce que l'on pourrait penser, certains diraient même qu'il a encore une peau de bébé, ce qui a tendance à le vexer un peu...

Son visage, celui-ci est de forme ovale, encadré par une chevelure brune. Ils sont un peu ébouriffés, courts et assez soyeux contrairement à toute attente. Ses yeux dont les pupilles sont bruns un peu plus foncés que ses cheveux, sont de forme légèrement oblique, lui donnant parfois un regard profond et intense. Sur sa tête trônent deux oreilles de chiens de race Samoyède et sont d'une couleur blanche comme la neige, et est assez sensible à cet endroit là, même si il ne préfère pas vraiment l'avouer. Cela le rend plus vulnérable qu'autre chose. Il a aussi une queue assez touffue et qu'il a du mal à cacher, bien qu'il ne soit pas honteux de ce qu'il est, cela le dérange souvent de devoir faire attention.

Parlons de ses vêtements. Disons qu'il porte un peu de tout et n'importe quoi tant que cela lui vas bien. Il aime bien les vêtements autant serrés que large, lui donnant plusieurs styles différents. Il apprécie aussi les vêtements plus classe même si il en porte très rarement. Il peut mettre n'importe quelle couleur même du flashy, se fichant bien de comment on va le prendre. Ne supportant pas très bien le froid, tant qu'il a chaud cela lui va très bien comme ça... Au fond, il préfère nettement la chaleur humaine que celles des habits et des radiateurs mais ça, il ne l'avouera jamais à haute voix. Malgré que sa peau soit toujours chaude, il n'aime vraiment pas se sentir envahir par la fraîcheur.

Histoire
C'est l'histoire d'un hybride comme un autre. Un jeune homme né dans un élevage spécialisé dans les chiens. Différentes manières de les élever, chacun ayant des rôles futurs qu'ils ne pouvaient choisir. Certains étaient destinés pour être des hybrides « chiens de gardes » d'autres d'attaque et encore d'autres juste du domestique pour asservir les maîtres de n'importes quelles manières... Et Hayden lui, fut dans la troisième catégorie. Après avoir dépassé ses cinq ans et sachant sa race, ils en concluaient qu'il serait mieux dans cette catégorie d'hybrides qui serviraient simplement d'animaux de compagnie pour les humains. À cette époque, il était encore trop petit pour se rendre compte des choses, trouvant ça juste normal ce qu'il se passait. Contrairement aux autres, leurs modes d'élevage était beaucoup moins dur mais il dû plus apprendre tout ce qui était alphabet et vocabulaire, ainsi qu'écrire au cas où. Il devait savoir faire plusieurs choses en même pour servir au mieux son ou sa futur maîtresse. C'était presque la belle époque, où il était complètement ignorant de ce qui l'attendait, sa naïveté à penser que tout pourrait que bien aller par la suite. Il avait même une hâte de pouvoir sortir de cet élevage.

Dix ans fut l'âge à partir duquel il pouvait être dorénavant vendu. Souvent emmené au marché du quartier aisé, avec ses camarades il fut présenté comme de la marchandise, attaché au cou comme un vulgaire animal. Dans l'étale, se présentait plusieurs types d'hybride, certains ayant son âge, d'autres étant plus grands... Offrant à la clientèle beaucoup de choix. Mais peu de personne souhaitaient ramener chez eux des enfants, et se contentait de surtout regarder les plus fort et plus âgés. Chaque jour c'était pareille. Il regardait certains de ses camarades partir avec des hommes, parfois des femmes. Des familles passaient rarement, il les voyaient de loin... Peu à peu, son excitation retombait, et son envie se dissipait le jour où il fut témoin d'une scène de ménage entre un hybride et son maître pas très loin de leur petite étale.

Le pauvre hybride fut humilié, frappé pour son insolence et malgré son jeune âge, Hayden n'avait jamais rien vu de tel. Personne ne bougeait pour arrêter ça, certains même avaient un sourire détestable au visage comme si ils étaient heureux de voir ça.Ce n'était plus la première et dernière fois qu'il vu une chose pareille se dérouler presque devant lui. Il voyait souvent des hybrides pas très heureux de leur condition. Il lisait sur le visage de certain beaucoup d'émotions qui le mettaient mal à l'aise. Il hésitait, ne sachant plus comment prendre sa propre condition, si il allait ou non avoir de la chance de son côté. Tandis qu'il voyait les jours passer inlassablement, à coté il aidait avec ses autres camarades à s'occuper de l'élevage, nettoyer et s'occuper des clients... à chaque fois il espérait que la chance allait lui sourire.

C'est à ses douze ans qu'il fut enfin acheté par une jeune femme âgé d'une vingtaine d'années à ce moment-là. En sachant la race du jeune homme, elle avait été tout simplement ravie de voir à quel point il était moins cher qu'un vrai chien de cette race si belle et touffue. Il restait sur la réserve, ne sachant comment se comporter ni comment parler à cette jeune femme qui semblait plutôt... gentille ? Elle l'amena chez elle, un appartement plus ou moins grand, où son petit ami y était. Un homme aux cheveux brun, avec des yeux aussi noir que ses cheveux ébouriffés. Il avait un regard sombre, une expression de visage qui avait directement mal à l'aise l'hybride. Il n'était clairement pas voulu par cet homme qui ne comprenait pas pourquoi sa petite amie venait de se ramener avec un petit garçon comme lui.

Hayden non plus ne comprenait pas. Mais en voyant une petite fille de deux ans moins que lui arriver dans le salon, il avait comme une impression, un sentiment lui envahir l'esprit. Une petite fille avec une frange devant les yeux, une poupée dans les bra,. Intimidé, allant directement se réfugier près de sa mère tandis que l'homme gardait son regard dur, presque agacé en voyant la petite arriver.

« - C'est pour moi maman... ?
- Oui ma chérie. Bon anniversaire. »

Une poupée. Hayden était devenu une simple poupée pour une petite fille en manque d'affection. Puis il vu l'autre côté du miroir. Des cris venant de la cuisine, des engueulade tout les soirs. Des assiettes qui se brisaient, des pleurs qui s'entendaient... Hayden restait toujours là, dans la chambre de la petite fille, à la rassurer comme il le pouvait, à la garder près de lui pour éviter de la mettre en danger. Jouer, juste jouer... C'était des affaires d'adultes. Étais-ce à cause de ça qu'il avait été acheté ? La mère avait sans doute fait ça pour que sa fille reste en sécurité, qu'elle puisse rester dans sa chambre sans risquer de se faire prendre un coup si ça virait au drame.

Mais cela finissait par arriver. Cet homme ivre qui ne savait qu'exprimer son mécontentement, qui frappait pour se calmer. Il fit éruption dans la chambre de sa protégé qui avait atteint ses douze ans à son tour tandis que lui avait atteint ses quatorze ans. Il savait très vite ce que voulait ce monstre, avec sa bouteille d'alcool dans la main à hurler dans toute la chambre. Le jeune homme se mit entre eux, se gonflant de colère à son tour. Il n'était qu'une crevette face à lui mais quelle importance ? Il devait protéger la jeune fille. L'homme décida que ça devait être lui qui devait prendre à la place de sa fille, le battant avec toute sa rage en oubliant toutes ces règles, ces lois qui auraient dû l'arrêter. Cette nuit fut dure, froide. Il c'était sentit obligé de se transformer en hybride pour tenter de le mordre et avoir plus de faciliter à défendre la jeune fille. Mais il fut mit à terre avant même de pouvoir arrêter complètement l'individu.

Un soir sans sentiments. C'était presque avec miracle que la police intervenue, interpellé par les voisins et la maîtresse qui n'avait pas hésité une fois avoir reprit connaissance. L'homme était encore plein de colère, de rage. Mais fut arrêté, enfermé pour tout ce qu'il avait fait ces dernières années. Le reste de la petite famille fut un allé retour à l’hôpital. Hayden et sa maîtresses fut soignés tandis que la petite fille, dû aller voir un médecin pour checker ton état psychologique qui était malheureusement à un oint non retour. Ce fut un long mois qu'il passait entre l’hôpital puis la maison, avant que sa maîtresse ne décide d'aller le rendre à une boutique, ne pouvant plus s’en occuper, tout simplement. Ce fut le premier abandon de sa vie qui au final le marqua beaucoup.

Il comprenait à quoi il serait toujours destiné. Avait compris comment le monde fonctionnait, comment l’état gérait les créatures comme lui. Il vu l'envers du décor de la boutique... Et des gens. Mais ce n'est pas pour ça qu'il baissait les bras. Cela ne l'avait fait que de le renforcer et avait compris qu'il ne fallait pas se cacher. Juste avancer... Et se battre pour rester en vie et être considéré comme quelqu'un. Il devenait beaucoup observateur, et apprenait à se construire une autre personnalité pour se protéger des autres. Il voulait devenir quelqu'un.

C'est à ses quinze ans qu'il fut acheté par un homme cette fois. Il était seul, appréciant la compagnie d'animaux... Il avait voulu essayer de prendre un hybride avec lui et c'était Hayden qui fut de nouveau choisi. Et contrairement à toute attente, cette vie là avait été plus gratifiante que la précédente. Pas besoin de jouer les nounous, pas besoin de se demander si il allait devoir protéger cet homme ou non. Il lui donnait une liberté qu'il n'aurait jamais soupçonné. Il pouvait sortir, apprenant beaucoup plus de choses aux côtés de cet homme que ces derniers maîtres. Découvrir l'extérieur, nouer des liens, c'était tout ce dont il avait besoin. Mais il rencontrait sans cesse des hommes désagréable, le regardant comme un moins que rien. Il rencontra pendant sa vie des hybrides sauvages mais encore des hybrides complètement soumis à leurs maîtres. Cela ne lui plaisait pas mais lui-même ne se voyait pas vivre dehors, livré à lui-même.

Cet homme était étrangement... Neutre, avec lui. Parfois ça allait, parfois ça allait pas. Mais il l'aimait bien. Il se sentait même bizarre en sa compagnie. Il aimait se faire grattouiller par lui, se faire câliner et sentir sa chaleur contre la sienne. Il grandissait, commençant à penser autrement, sentir de nouvelles choses. L'adolescence, comme un humain lambda lui faisait tourner la tête et il eut des périodes où il ne savait plus quoi penser. Un jour, il vu son maître rentrer avec un autre homme, qui semblait avoir le même âge que lui. Aucun regard en sa direction... Mais ça, c'était bien le cadet de ses soucis désormais. Tout ce qu'il avait voulu faire à cet instant, c'était de les espionner. Comme jaloux de voir que son maître fricotait avec quelqu'un d'autre.

Mais ce qu'il vu, ne le choquait pas plus que ça, ça l'avait plus surpris qu'autre chose. Avant de sentir son cœur battre plus vite, son corps frissonner, chauffer. Voir son maître être touché et toucher un autre homme, l'immobilisa. Il n'avait encore jamais vu deux hommes faire ce genre de choses entres eux. Et tout ce qu'il avait pensé avant, se confirma peu à peu en voyant tout ça. Il fuyait avant de voir la suite, mais cette scène lui trottait ensuite dans la tête pendant plusieurs mois, se questionnant sur ce qu'il était, ce qu'il aimait. Les filles pour lui commençaient à devenir un sujet ennuyant, sans intérêt, il n'arrivait plus à en regarder. Mais à chaque fois qu'il croisa cet homme qui côtoyait son maître, il revoyait ces images, qui défilaient vivement dans sa tête avant qu'il ne se sente encore étrange. Malgré que c'était évident, il ne l'avouait pas de lui-même et ne l'assumait pas.

Cela faisait quelques années désormais qu'il était avec cet homme qui au final, s'était mit en couple avec celui qu'il voyait sans cesse auparavant. Dépassé ses dix huit ans, Hayden se sentait tout simplement comme une femme de ménage, à ne s'occuper que de la maison. Il pouvait fort heureusement sortir et se changer les idées mais voir son quotidien changer aussi vite, le perturbait, autant que ça l'ennuyait. Il n'aimait pas cet homme. Il était désormais chez son maître et devait maintenant le considéré comme son deuxième maître, chose qui ne lui plaisait pas du tout. Contrairement à son maître qui était gentil et compréhensif, celui-ci était tout le contraire. Il donnait des tâches de plus en plus ingrates, faisant presque exprès à chaque fois de salir ou casser les choses pour avoir le plaisir de voir Hayden nettoyer.

Des regards foudroyants, des sourires moqueurs, ils ne s’entendaient clairement pas. Chacun jaloux de la place que chacun avait dans le cœur du maître de la maison. Hayden ne lui faisait totalement pas confiance, ne l'aimant pas, cela se voyait presque à son visage qui se décomposait à chaque fois qu'il croisait le regard de cet homme détestable. Et pour la première fois, Hayden se mit à se rebeller contre lui, élevant la voix, et prêt à frapper à chaque fois qu'il s'approchait trop de lui. Une nouvelle rage le gagnait, et une dispute éclata alors entre eux. Il se fit traité d'objet, de simple meuble ou animal de compagnie... Et d'autres insultes qui obligea Hayden à sauter sur l'individu pour une nouvelle fois se défendre. Pourquoi fallait-il qu'il y ai toujours quelqu'un de détestable partout où il allait ?

Il avait l'impression que le schéma se répétait. Sauf qu'aucun policier n'arrivait cette-fois là. Hayden se mit mettre à terre sans grande difficulté, attaché ensuite comme un vulgaire cabot en guise de punition au fond du jardin. Il vu de là où il était, par la baie vitré, les deux hommes se parler, et visiblement se disputer. Il fut montré du doigt plusieurs fois de suite, tandis que lui, restait assit, silencieux, sachant très bien ce qui allait l'attendre. Un sourire narquois ornait son visage, fixant de loin son ennemi. Oui, pour lui c'était évident, jamais il ne pourrait devenir ami avec un homme tel que lui. Il ne savait pas combien de temps il était resté dehors, dans le froid à attendre qu’ils aient fini de discuter. Son maître avait fini par arriver, pour s'excuser du comportement de son petit ami, et de ce qu'il s'était passé.

Mais il ne s'était pas attendu, après être rentré, à entendre son maître lui annoncer qu'il était vraiment amoureux de cet homme, et qu'ils allaient certainement bientôt se marier. À cet instant, c'était comme si quelque chose s'était brisé en lui. Il s'était sentit trahit. Mais c'était comme ça que cela devait se passer pas vrai ? Il était un humain, et lui était un hybride. C'était incompatible. Il essayait de comprendre et accepter, mais ça allait être tout simplement insupportable. Il ne voulait pas de cette vie, à vivre de cette manière. Leur complicité s'évaporait, la confiance autant que ces étranges sentiments se brisaient. Il ordonna presque à vouloir retourner en boutique. Préférant nettement retourner derrière les barreaux que de vivre avec cet étrange couple.

C'est comme ça qu'aujourd'hui il est encore en boutique. Mais c'est ça après tout la vie d'un hybride, pas vrai ?

DERRIÈRE L'ECRAN
PSEUDO ▬ Poishishe
VOTRE CHEMIN ▬ ///
AVATAR CHOISI ▬ Oikawa Tooru - Haikyuu!
PETIT MOT ? ▬ ///




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Hayden ▬ Fini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ~ présentation de Hayden P. Williams ~ [FINI]
» [X] A morning in autumn [PV Hayden]
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
God Loves Joke :: Administration :: Présentations :: Fiches validées :: Les hybrides-